Vendredi Saint 2021


 Proposition pour un moment de partage

Vendredi Saint, ce 2 avril 2020

Partage, récit, commentaires préparés par l'équipe de Sainte Marguerite 

Méditation à partir de la chanson En ce jardin de Glorious 

(proposée par Bernadette dans moment de partage) 

En ce jardin, je dépose ma vie

Plus de chemin, la vérité me fuit.

Plus de matin, mais cette nuit vient où tout s’éteint.

Perlent en mon cœur, gouttes de sang et d’eau

Cette douleur, la peine est mon fardeau

Quelle froideur, dans cette angoisse, dans cette peur

Père Eternel, ouvre le Ciel pour que ta grâce en moi donne à toucher le Ciel

Donne à goûter ta Loi et que ta volonté soit faite

En ce jardin, je n’ai plus rien que le fardeau du monde

Mon Dieu et si je tombe que deviendra demain ?

Mais que Ta volonté soit faite

En ce jardin…

Agenouillé, le cœur d’effroi meurtri

Là où tombait le sang de l’agonie

Touchant la terre, seul abandonné, dans ma misère

En ce jardin, où même mes amis lâchant ma main,

un à un m’ont trahi.

Mais dans mon cœur, à Gethsémani, vit le Seigneur
Père Eternel, ouvre le Ciel pour que ta grâce en moi donne à toucher le Ciel

Donne à goûter ta Loi et que ta volonté soit faite

En ce jardin, je n’ai plus rien que le fardeau du monde

Mon Dieu et si je tombe que deviendra demain ?

Mais que Ta volonté soit faite

En ce jardin…

 

Chers toutes et tous,

 

Veuillez trouver ci-après : 

Le moment de partage de ce Vendredi Saint, rédigé par Bernadette

Le récit de la passion choisi par elle a été retranscrit et illustré par Yvonne qui s'est également occupée de la mise en page.  

Les commentaires d' André Wénin (3). 

Grand merci à tous les trois.

 

RAPPEL
 Pour demain, Vendredi Saint 
: ( 02/04/2021) :


Nous proposons à ceux qui le souhaitent un temps de méditation à l'église avec, en soutien, le texte méditatif du chemin de Croix de Jean BAUWIN  intitulé "La Porte du Vendredi". Il sera à disposition dans l'église.

 

         L'église sera ouverte de 16H à 18H, tout en respectant les règles de distanciation sociale soit maximum 15 personnes dans l'église au même moment. 

 

Bon vendredi saint!

En communion fraternelle,

 

Pour l'équipe liturgique de Sainte-Marguerite,

 

Marie-Paule


 Dans chaque cœur par Francis Cabrel

Une colline comme il y en a partout
Quelqu’un a porté une croix et des clous
Les gens se pressent et restent là, debout
« Voilà celui qui prétend parler pour nous »
On rit de voir les marques à ses genoux
Dans chaque cœur, il peut faire un froid d’igloo

On se bouscule pour voir l’homme blessé
Ce qu’il murmure avec son regard baissé
« C’est de l’amour que j’ai voulu vous laisser
L’amour, l’amour, y en aura jamais assez
Il est partout sous chaque étoffe froissée
Dans chaque épine de ma couronne tressée »

 

 Les hommes soudain se sont montrés pressés
On l’a fait marcher vers cette croix dressée
Ces mains qui n’avaient jamais fait qu’embrasser
Ca n’a pris qu’un instant pour les traverser
Je vous laisse à ces quelques larmes versées
Et des siècles et des siècles pour y penser

 

 

Les mots glissaient de son visage penché
Dans chaque cœur, il y a un printemps caché
C’est le trésor qu’il vous faudra rechercher
Entre les pierres et sous les herbes séchées
Pour le faire boire, un homme s’est approché
Voilà l’espoir auquel il faut s’accrocher

 

 

Une colline comme il y en a partout
Quelqu’un a porté une croix et des clous

 

 

Pour le faire boire, un homme s’est approché
Dans chaque cœur, il y a un printemps caché