Moment de partage


Proposé par la paroisse Sainte Marguerite 

18 octobre 2020  

29e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et à tous,

  

Ci-joint, vous trouverez les documents pour la proposition de partage de cette semaine : 

Le déroulement préparé par Philippe, de même les chants ; les commentaires des textes d'André. Grand merci à eux deux ainsi qu'à Thierry pour la mise en page.

Prenez bien soin de vous et de ceux qui vous entourent… 

 

Bon Partage!

Marie-Paule

 

Télécharger
Moment de partage (18 oct. 2020 )
Moment de partage 29e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 123.2 KB
Télécharger
Commentaire André
29e Dim. ordinaire A Commentaires André
Document Adobe Acrobat 134.6 KB


11 octobre 2020  

28e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Ci-joint, vous trouverez les documents pour ce 28e dimanche ordinaire : 

le déroulement du moment de partage proposé par Christine et Pierre ainsi que les commentaires des textes par André Wénin.

Comme d'habitude, c'est Thierry qui s'est occupé de la mise en page et Philippe du choix des chants.

Un tout grand merci à tous les cinq.

 

Bon Partage!

Marie-Paule

 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 28e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 167.6 KB
Télécharger
Commentaires A. Wénin
28e Dim. ordinaire A Commentaires A. Wén
Document Adobe Acrobat 130.4 KB


4 octobre 2020  

27e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et tous,

 

Ci-joint, vous trouverez les documents proposés pour ce 27e dimanche ordinaire :

le déroulement préparé par Christine, Pierre et Yves et mis en page par Thierry.

les commentaires des textes par André Wénin.

Merci à ces cinq contributeurs ainsi qu'à Philippe pour le choix des chants.

Bon partage!

Marie-Paule

 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 27e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 193.4 KB
Télécharger
Commentaires d'André
27e Dim. ordinaire A Commentaires André
Document Adobe Acrobat 125.4 KB


27 septembre 2020  

26e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour  à toutes et à tous,  

 

Voici les documents ( 3 pièces jointes) relatifs au moment de partage de ce premier dimanche d'automne.

C’est Yvonne Maesen qui a préparé les introduction, demande de pardon et intentions. Elle a ajouté une petite feuille pour les enfants.

Philippe a choisi comme d’habitude les chants.

André Wénin a envoyé son commentaire.

Thierry s'est chargé de la mise en page.

Grand merci à tous les quatre.

 

Bon partage!

Marie-Paule 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 26e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 120.7 KB
Télécharger
Commentaires des textes
26e Dim. ordinaire A Commentaires textes
Document Adobe Acrobat 166.4 KB
Télécharger
Enfants histoires à compléter...
Enfants histoire à compléter et colorier
Document Microsoft Word 257.3 KB


13 septembre 2020  

24e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et à tous,

 

 

Bernadette s'est occupée de la préparation, André Wénin s'est chargé des commentaires, Philippe des chants et Thierry de la mise en page.  

Un grand merci à l'équipe.

 

Beau week-end!

 

Pour l'équipe,

Marie-Paule

 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 24e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 123.9 KB
Télécharger
Commentaires d'André
24e Dim. ordinaire A Commentaires André
Document Adobe Acrobat 167.4 KB


6 septembre 2020  

23e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Pour ce 1er dimanche de septembre, vous trouverez en annexe, le déroulement de la proposition de partage préparé par Thierry et Gaëtan ainsi qu'une méditation de Louis Dubois.

Grand merci à tous les deux pour leur contribution.

 

Bon dimanche,

 

Pour l'équipe,

Marie-Paule 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 23e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 115.6 KB
Télécharger
Méditation
Méditation 23a Louis Dubois.pdf
Document Adobe Acrobat 82.8 KB


30  août 2020  

22e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Pour ce dernier dimanche des vacances scolaires, vous trouverez en deux pièces jointes, ce que nous proposent Yvonne, Philippe et Thierry pour le déroulement du partage ainsi que les commentaires d'André Wénin. Grand merci à tous les quatre.

 

Bon dimanche,

 

Pour l'équipe,

Marie-Paule 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 22e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 133.9 KB
Télécharger
Commentaires d'André
22e Dim. ordinaire A Commentaires André
Document Adobe Acrobat 151.7 KB


23  août 2020  

21e dimanche du Temps Ordinaire 

Chers toutes et tous,

 

Pour ce 21e dimanche ordinaire, vous trouverez une proposition de déroulement de partage préparée par Charles et Jean-Paul ainsi que le commentaire de la première lecture par André Wénin.

Grand merci à tous les trois.  

Grand merci aussi à Thierry pour la mise en page des documents et à Philippe pour le choix des chants.

 

Continuez à bien vous porter...

Bon week-end!

 

Pour l'équipe,

Marie-Paule 

 

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 21e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 138.8 KB
Télécharger
Commentaire d'André
21e Dim. ordinaire A Commentaires d'Andr
Document Adobe Acrobat 118.6 KB


16 août 2020  

20e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et  tous,

 

Ci-joint, vous trouverez les documents proposés pour le moment de partage de ce dimanche.

• Une proposition de déroulement par Anne, Fabien et Thierry

• Les commentaires des textes par André W.

• L’homélie de Jean-Pierre

Grand merci à tous les cinq. 

 

Un peu tardivement, bonne fête à toutes les Marie!

Bon dimanche!

 

Pour l'équipe,

 

Marie-Paule

Télécharger
Moment de partage
Moment de partage 20e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 188.5 KB
Télécharger
Homélie de Jean-Pierre
20ème dimanche A Homélie Jean Pierre Nla
Document Adobe Acrobat 95.9 KB
Télécharger
Commentaires d''André
20e Dim. ordinaire A Commentaires André
Document Adobe Acrobat 119.3 KB


9 août 2020  

19e dimanche du Temps Ordinaire 


Bonjour à toutes et à tous, 

Pour ce 19e dimanche, c'est Nicole et Thierry qui ont préparé le moment de partage. 

André Wénin s'est chargé de commenter les lectures du jour.  Un tout grand merci à tous les trois.

 

En annexe, vous trouverez trois documents : 

 

1.-  déroulement du  moment de partage 

2.-  commentaire d'André

3.-  conte norvégien

 

Bon dimanche!

Continuez à prendre soin de vous et des autres…

 

Pour l'équipe,

Marie-Paule 

Télécharger
Moment de partage
Déroulement
Moment de partage 19e Dim ordinaire A.pd
Document Adobe Acrobat 187.9 KB
Télécharger
Commentaire d'André
19e Dim. ordinaire A Commentaires André
Document Adobe Acrobat 113.2 KB
Télécharger
Les trois vagues
Contes norvégiens
LES TROIS VAGUES (conte norvégiens).pdf
Document Adobe Acrobat 55.2 KB


2 août 2020  

18e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à toutes et à tous, 

Pour la célébration de ce dimanche, vous trouverez en 2 pièces jointes, la proposition de Bernadette Wiame ainsi que le commentaire des lectures d'André Wénin. Un tout grand merci à tous les deux. 

Prenez bien soin les uns des autres…

 

Pour l'équipe,

 

Marie-Paule 

Télécharger
Proposition de Bernadette
18_A_Bouge 2020.pdf
Document Adobe Acrobat 135.6 KB
Télécharger
Commentaire d'André
18e Dim. ordinaire A.pdf
Document Adobe Acrobat 158.3 KB


26 juillet 2020  

17e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à tous,

Les périodes de vacances des uns et des autres s’enchaînent, mais les moments de partage continuent d’être préparés et proposés!

Vous trouverez en pièce jointe un seul document dans lequel j’ai regroupé

  • l’animation, les commentaires et les prières préparés par Charles,
  • les textes des lectures de ce dimanche
  •  et deux propositions de chants soigneusement sélectionnés par Odette et Marie-Paule.

A noter que Charles a réalisé l’effort appréciable de préparer deux schémas: celui que vous trouvez en pièce jointe est véritablement prévu pour lecture et partage « à la maison », alors qu’une version présentielle a été également préparée pour l’eucharistie qui aura lieu demain à 10h45 et qui sera présidée par André Fossion.

Merci beaucoup à tous ces contributeurs!!!

Continuez de bien vous porter les uns les autres et à bientôt!

 

Pour l’équipe,

Benoît

Télécharger
Moment de partage - 26 juillet 2020
Proposition17eDimanche.pdf
Document Adobe Acrobat 143.0 KB

5 juillet 2020  

14e dimanche du Temps Ordinaire 

Bonjour à tous,

C’est au tour de Pierre, Christine et Thierry de vous proposer un canevas complet pour un moment de partage que vous pouvez vivre chez vous … ou bien à l’église demain matin à 10h45 au cours de la célébration qui sera présidée par Thierry.

Ce canevas inclut les commentaires rédigés par André Wénin et relatifs aux textes du jour.

Merci à eux tous!!!

Beau week-end à tous, et bon début de vacances à ceux qui ont la chance de les avoir déjà démarrées!

Pour l’équipe,

Benoît

Télécharger
Temps de partage 14e Dimanche ordinaire A
Temps de partage 14e Dim ordiniare A.pdf
Document Adobe Acrobat 114.4 KB
Télécharger
14e Dimanche ordinaire A - Commentaire André
14e Dim. ordinaire A Commentaire André.
Document Adobe Acrobat 111.6 KB


28 juin 2020 

 

13e dimanche du Temps Ordinaire 

Avant-propos 

 Bonjour à tous, 

« Chaud must go on », comme disent les Anglais … 

Grâce à Bernadette et à André Wénin, nous vous transmettons cette fois trois partages (tous les trois téléchargeables, ci-dessous) :

- le premier contient les textes que Bernadette a préparés pour l’accueil, le Kyrie et la prière universelle de la célébration qui aura lieu demain à 10h45 à Sainte Marguerite et qui sera présidée par André Fossion

- le deuxième contient les commentaires des textes du jour par André Wénin

- et le troisième contient le texte d’une continne canadienne sur l’hospitalité, thème abordé ce week-end - Bernadette précise que cette continne peut être écoutée sur YouTube (ici: https://youtu.be/FnB0_2PJWRY ) mais que l’air n’est pas très beau - alors à vous de choisir la version! 

Merci beaucoup à Bernadette et à André de nous aider une fois de plus à pouvoir vivre un moment de partage, à l’église ou à la maison. 

Pour l’équipe, 

Benoît

Intro

En ce début de l’été et, en principe, d’une période de vacances mais aussi d’une période où un peu partout dans le monde on dénonce les actes racistes, la liturgie de ce dimanche nous invite à l’hospitalité : accueil de l’étranger, accueil du prophète, accueil du petit et du pauvre, accueil de la croix liée inévitablement à l’amour, accueil du Seigneur.

Que notre eucharistie soit donc accueil de la grâce de notre Dieu et de la grâce que nous sommes les uns pour les autres.

Kyrie

  • Toi qui nous accueilles tels que nous sommes, Seigneur penche-toi sur nous avec tendresse.
  • Toi qui nous attends dans nos sœurs et frères, prisonniers de leur solitude ; Seigneur penche-toi sur nous avec tendresse.
  • Toi qui nous fais passer de la mort à la vie, Seigneur penche toi sur nous avec tendresse.

Que Dieu notre Père recrée en nous ce que le mal a brisé et qu’il nous fasse grandir dans la communion avec lui et avec les autres. Amen.

Intentions

Une communauté chrétienne est une communauté où il y a de la place pour les prophètes, les justes et les petits.

« Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète. »


Pour les personnes qui ne se contentent pas de ce qu’on a toujours dit et toujours fait 
mais qui sont en recherche ; elles secouent notre société et nos communautés. Pour que nous puissions les accueillir et les soutenir dans leur engagement pour le bien et le bon, Seigneur nous te prions.

« Qui accueille un homme juste en sa qualité d’homme juste recevra une récompense d’homme juste. »

Pour les personnes de tout bord, de toute opinion philosophique ou religieuse qui luttent pour plus de justice dans la société, dans leur lieu de travail, dans leur entourage. Pour celles et ceux qui rament à contre-courant et se mouillent alors qu’il serait tellement plus simple de faire comme tout le monde ; qu’ils soient pour nous un exemple, Seigneur nous te prions.

« Celui qui donnera à boire à l’un de ces petits en sa qualité de disciple, il ne perdra pas sa récompense. »

Pour les petites mains qui font tourner nos collectivités et associations en cuisinant, en préparant les locaux, en terminant les tâches que leurs collègues ont suspendues, en offrant leur temps et leur présence. Que nous puissions nous aussi apporter un verre d’eau à celles et ceux qui ont besoin de nos services. Seigneur nous te prions.

Légende canadienne de l’hospitalité Un enfant revêtu de noir, s'en allait sur la route un soir; il passa devant la maison d'un fermier généreux et bon. "Où vas-tu, cher enfant dis-moi? Il est tard et je crains pour toi. La nuit vient, le vent souffle fort, tu ne peux demeurer dehors." Ah! Monsieur, je suis sans parents, Délaissé, je m'en vais errant. J'ai marché depuis ce matin, j'ai grand froid et je meurs de faim. "Viens chez moi, j'ai du feu en plein, viens chauffer tes petites mains, viens manger d'la bonne soupe aux choux, du bon pain, du pain de chez nous." En entrant sous ce toit béni, l'orphelin, tout heureux sourit. Il s'assit tout près du foyer, attendant le temps de souper. "Viens t'asseoir au bout de la table, viens manger du pain d'habitant, pour dessert du sirop d'érable que l'bon Dieu donne à tous les ans." En voyant toutes ces bontés, l'humble enfant se mit à pleurer; se tournant vers son bienfaiteur, il lui dit avec tout son coeur: "Oh! Monsieur, que vous êtes bon! Quel grand cœur vous avez au fond! Le bon Dieu dans son Paradis, vous regarde et puis vous bénit." - Quand vint l'heure de se coucher, un beau lit était préparé; l'orphelin se mit au repos, épuisé, il dormit bientôt. "Mes enfants dit le père ému, ce bambin ne partira plus; il sera comme un fils pour moi, remplaçant notre cher François." - Le matin, on courut au lit; mais l'enfant était disparu; sur les draps, il avait écrit: "Grand merci! Votre ami Jésus!"



Télécharger
Textes préparés par Bernadette
13e Accueil-Kyrie-Intentions Ord A P.pdf
Document Adobe Acrobat 80.5 KB
Télécharger
Commentaires d'André
13e Commentaires André Wénin.pdf
Document Adobe Acrobat 131.7 KB
Télécharger
Continne canadienne
13e Continne.pdf
Document Adobe Acrobat 34.2 KB


21 juin 2020 

 

12e dimanche du Temps Ordinaire 

Avant-propos 

Bonjour à tous,
Grâce à Charles, que nous remercions vivement, nous disposons ce week-end de préparations permettant non seulement d’introduire une partie de la célébration qui aura lieu demain à 10h45 à Sainte Marguerite (et qui sera présidée par Thierry) mais également d’un feuillet enrichi des commentaires d’André Wénin (que nous remercions également!).  Ce feuillet est destiné à ceux qui ne peuvent pas encore se déplacer et/ou qui restent encore un peu à l’abri du virus, et vous le téléchargerez en cliquant ici.
 

En vous souhaitant un doux passage du printemps vers l’été, et bien entendu de continuer à bien vous porter … les uns les autres. 

Pour l’équipe,

Benoît

Bonjour à tous et à toutes.  

 

Nous célébrons aujourd'hui le 12e dimanche du Temps Ordinaire. 

 

La première lecture, le psaume et l'évangile traitent un thème qui ne nous semble guère d'actualité aujourd'hui: la persécution des chrétiens. Nous pensons aux catacombes ou à la répression stalinienne.  

Dans notre pays, la constitution garantit, parmi les 14 libertés fondamentales, la liberté du culte, la liberté de réunion et la liberté d'opinion. Nous y sommes si bien habitués que nous n'imaginons même plus que ces droits ont été acquis de haute lutte par nos ancêtres. Et pourtant, nombreux restent les pays où ces droits sont bafoués. 

 

Pensons donc aux chrétiens qui doivent pratiquer leur religion en cachette. Et prions pour que nous ne devions pas un jour défendre notre propre liberté contre un régime hostile. 

Prière pénitentielle

  • Seigneur, pour notre attitude parfois dénigrante à l'égard des convictions des autres,
             prends pitié.
     
  • Christ, toi qui, pour notre salut, as accepté de souffrir plus que tout homme,
            prends pitié.
     
  • Seigneur, pour notre tiédeur à défendre et à pratiquer nos convictions religieuses  face à l'indifférence de notre Société,
        prends pitié. 

Commentaire des lectures

La grâce de Dieu s’est répandue en abondance sur la multitude,

cette grâce qui est donnée en Jésus Christ.

 

(Lettre aux Romains 5,15)

 

Les Écritures en témoignent : annoncer la Parole n’est pas une sinécure. Comme Jésus, ceux qui s’y essaient rencontrent souvent opposition et même hostilité. C’est ce à quoi les lectures de ce dimanche invitent à réfléchir.

Jérémie dans la tourmente (Jérémie 20,10-13)

Moi Jérémie, j’entends les calomnies de bien des gens, terreur venant de partout : « Dénoncez ! – Oui, dénonçons-le ! » Quiconque est en paix avec moi guette mon faux pas. Ils disent : « Peut-être se laissera-t-il abuser, de sorte que nous pourrons le vaincre et nous venger de lui ! » Mais le SEIGNEUR est avec moi, tel un guerrier redoutable : mes persécuteurs trébucheront, ils ne vaincront pas. Ils seront couverts de honte car ils ne réussiront pas : déshonneur éternel, ineffaçable ! « SEIGNEUR de l’univers, toi qui scrutes le juste, qui vois les reins et les cœurs, je verrai ta vengeance contre eux, car c'est à toi que j’ai remis ma cause ». Chantez pour le SEIGNEUR, louez le SEIGNEUR : il a délivré la vie du

malheureux de la main des méchants.

   Le prophète Jérémie vit des moments difficiles. Le message qu’il proclame courageusement prend les gens à rebrousse-poil dans un contexte tendu pour tout le monde. Les dirigeants de la petite province de Juda et de sa capitale, Jérusalem, redoutent en effet que Nabuchodonosor, le roi de Babylone (la grande puissance de l’époque) ne lance son armée contre leur pays et ils cherchent à s’allier avec l’Égypte pour lui résister. Mais Jérémie en est convaincu : les Babyloniens incarnent le châtiment que le Seigneur envoie à son peuple infidèle qui ne cesse de se détourner de lui. Le peuple doit donc s’incliner devant la décision de son dieu et accepter sa juste sentence en se rendant aux Babyloniens.

   Ce discours à contre-courant est évidemment mal vu. Le prophète est accusé par de nombreux adversaires : il démoralise le peuple et le démobilise, alors qu’il faudrait l’encourager, le soutenir pour qu’il résiste à l’envahisseur. On tente alors de réduire au silence cet empêcheur de tourner en rond, et tous les moyens sont bons pour y parvenir. Jérémie s’en rend compte : on le terrorise, on le dénonce, on pousse ses amis à l’épier pour le prendre en défaut, on le trompe pour le réduire au silence et lui faire payer son obstination… Son unique appui est le Seigneur, au nom de qui il parle et vers qui il tente de ramener le cœur du peuple.

   Ainsi, dans l’adversité que sa parole suscite, Jérémie s’en remet à celui qui est plus fort que ses persécuteurs. Pensent-ils l’emporter sur le prophète ? C’est en réalité à Dieu qu’ils s’en prennent. C’est pourquoi Jérémie en est sûr : ils échoueront ! Recourant à un vocabulaire judiciaire (« scruter », « juste », « vengeance » – acte par lequel on rétablit la justice –, « cause », au sens de procès), il en appelle au Seigneur comme à un juge, certain que son jugement sera juste. Car Dieu perce les secrets des cœurs. Il sait qui est dans son droit, qui a tort. Et il rendra justice à son prophète qui, sûr de son dieu, invite déjà à le chanter, comme en un psaume. Au centre de sa louange, il met l’action du Seigneur en faveur des malheureux : littéralement, il arrache leur gorge à la main des malfaisants, leur sauvant ainsi la vie. C’est bien ce qu’il va faire pour son prophète.

    On pourrait prêter à Jérémie les lignes du psaume 69 reprises dans la liturgie de ce dimanche (soit les versets 8-10, 14.17, 33-35) :

C’est pour toi que j’endure l’insulte, que la honte me couvre le visage :

je suis un étranger pour mes frères, un inconnu pour les fils de ma mère.

La passion pour ta maison m’a dévoré ;

les insultes de ceux qui t’insultent tombent sur moi.

 

Et moi, je te prie : SEIGNEUR, c’est l’heure de ton bon vouloir :

dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi ; dans ta fidélité, sauve-moi.

Réponds-moi, SEIGNEUR, car il est bon, ton amour ;

dans ta grande tendresse, regarde-moi.

 

Les pauvres ont vu, ils se réjouissent : « Vous qui cherchez Dieu, que vive votre cœur ! »

Car le SEIGNEUR écoute les malheureux, il ne méprise pas les siens emprisonnés.

Que le ciel et la terre le louent, les mers et tout leur peuplement ! 

Jésus invite ses disciples à la confiance (Matthieu 10,26-33)

« Ne craignez pas les hommes ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits. Cessez de craindre ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Cessez donc de craindre : vous valez bien plus que beaucoup de moineaux. Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. »  

Ces paroles de Jésus sont tirées d’un discours qu’il adresse aux Douze au moment de les envoyer en mission pour annoncer que « le Règne des cieux s’est approché » (versets 5-7). En prêtant ces mots à Jésus, l’évangéliste Matthieu donne des recommandations à sa communauté et en particulier à des prédicateurs itinérants en vue de leur annonce de l’évangile. Cette partie du discours suit une partie où Jésus annonce les difficultés auxquelles les chrétiens doivent s’attendre (versets 16-25). Elles ressemblent à celles que Jérémie a rencontrées : procès iniques, difficultés familiales, haine, calomnies… (cela sent le vécu !). C’est dans ce contexte qu’intervient l’invitation, trois fois répétée, à ne pas craindre.

Ne pas craindre de parler, d’abord, pour dévoiler ce qui est caché. Derrière les apparences du bien, du juste, se cache parfois le mal, et la parole de l’Évangile que les disciples ont entendue au creux de l’oreille démasque le mal caché et fait œuvre de lucidité. Ainsi, dans l’évangile de Matthieu, les pharisiens se voient comme des hommes religieux, justes, attachés à la loi de Dieu, et se présentent donc comme tels. En réalité, ils sont imbus d’eux-mêmes et jugent les autres ; ce qu’ils cherchent en pratiquant la loi, c’est une sorte de confort spirituel. Quant aux autorités du peuple, elles pensent – de bonne foi – être les garantes de l’ordre et de la sécurité du peuple. En réalité, ces gens sont attachés à leur pouvoir et aux honneurs qui en dérivent. Même les disciples, comme Pierre : apparemment, ils ont confiance en Jésus et le suivent. Mais quand les choses se gâteront, ils le laissent seul, le renient, dévoilant leur peu de foi… Voilà ce qui est caché, le plus souvent aux yeux des premiers concernés, et qui se trouve démasqué par la parole de l’Évangile. Mais cela ne fait plaisir à personne d’être mis devant sa propre vérité quand elle est peu glorieuse et qu’on se l’est cachée par aveuglement. Cela peut susciter agressivité, attaques, violence. Voilà ce qu’il ne faut pas craindre des « hommes » quine peuvent s’en prendre qu’au corps.

Face à l’adversité suscitée par la parole d’évangile, le disciple se trouve devant un choix à faire : ou bien céder à la peur pour son intégrité physique, ou bien – comme Jérémie ou le psalmiste (voir le psaume) – s’en remettre à Dieu, le « craindre », c’est-à-dire mettre sa confiance en lui pour ne pas « perdre son âme ». Dieu ne prend-il pas soin de la moindre de ses créatures qui a pourtant bien moins de valeur que l’humain ? Ne se préoccupe-t-il pas des êtres humains jusque dans les plus petites choses (les cheveux), comme un père avec ses enfants ? À plus forte raison si quelqu’un prend le risque d’affronter la contradiction pour lui et pour l’évangile ! D’où l’invitation répétée à ne pas laisser la peur l’emporter : que ce ne soit pas elle à guider les choix du disciple, mais la confiance en Dieu. Elle le poussera à se prononcer courageusement pour Jésus et son évangile. Elle évitera aussi à Jésus d’avoir à le renier devant son Père.

 

Aujourd’hui, le contexte n’est plus celui que connaissait la communauté pour laquelle Matthieu écrivait son évangile. Dans nos pays occidentaux du moins, les disciples de l’évangile n’ont plus à craindre la persécution violente. Les moqueries ou les quolibets, peut-être. Cela ne signifie pas que cet appel à scruter les apparences pour démasquer la vérité qu’elles cachent soit devenu inutile. Faire la vérité, c’est dénoncer ce qui, en sous-main, menace la justice, la paix et la vie, souvent à l’insu des personnes. L’exercice est délicat, cependant. Le disciple de Jésus n’a pas vocation à être un redresseur de torts. Qu’il commence donc par être lucide sur sa propre vérité, et se mette humblement au service de l’évangile de Dieu.

Prière universelle

  • Pour tous ceux et celles qui souffrent dans leur corps ou dans leur cœur, du fait de leur engagement chrétien.
    Seigneur, nous te prions.
     
  • Pour tous ceux et celles qui, en ces temps compliqués, se dépensent sans relâche pour soulager la souffrance des autres.
    Seigneur, nous te prions.

  • Pour tous ceux et celles qui exercent le pouvoir dans le monde, qu'ils respectent les convictions de leurs concitoyens.
    Seigneur, nous te prions.  

De l’esprit à la matière

“ L’essentiel est dans l’invisible ” 

Le Petit Prince

Plus unis qu’on ne le croit,

La matière est ce que l’on voit,

L’esprit est à l’origine de tout cela.

L’un et l’autre sont au même endroit.

L’esprit est source de la matière,

La matière est l’esprit qui se voit.

Quand dirons-nous de l’un et l’autre

Qu’ils font partie d’un même monde,

D’une même réalité profonde ?

Cette réalité ressentie sur terre

Nous amène à une prière

Comment la dire, comment la faire ?

Faire passer, perpétuer,

L’Esprit ainsi un jour se reconnaîtra

Là où la matière l’est déjà.

Paul Niebes, De vous à moi, petites réflexions poétiques, Editions Stellamaris, Brest, 2017, p. 18

Enfin… prenez sept minutes de bonheur avec cette belle toccata de Dietrich Buxtehude jouée par Anne-Gaëlle Chanon:

(Dietrich Buxtehude, Toccata en Fa majeur BuxWV 156 - Anne-Gaëlle Chanon est titulaire de l'orgue Merklin-Haerpfer de l'église réformée du Marais à Paris)