Assomption 2020

Bouge Notre Dame de l'Assomption - Bouge Moulin-à-Vent


Bienvenue à vous,

Frères et Sœurs en ce jour de joie pour notre paroisse dédiée à Notre-Dame de l’Assomption.

Aujourd’hui, nous fêtons la vierge Marie et tous ceux et celles qui ont Marie dans leur nom …

Après le Christ, personne n’est autant honoré, autant vénéré, autant aimé que la vierge Marie.

Aujourd’hui, le ciel et la terre sont réunis pour fêter Marie, la femme, la croyante, la mère, notre mère.

C’est une bénédiction pour notre communauté du Moulin à Vent d’être placée sous la protection d’une telle mère.

Nous avons tout à apprendre d’elle, qui a mis au monde et accompagné Jésus le Christ, notre guide pour notre salut.

 


 Au-delà du mystère de son Assomption, puisse Marie guider notre regard pour aller vers Jésus le ressuscité.

Prière pénitentielle
 

Seigneur Jésus, Toi qui a pris chair humaine dans le sein de la Vierge Marie,
pardonne-nous nos manques de foi et prends pitié de nous

 

O Christ, Toi qui en mourant sur la croix nous a donné pour mère la Vierge Marie,
pardonne-nous nos manques d’humilité et prends pitié de nous

 

Seigneur, Toi qui élevé dans la gloire du Père, nous donnes un signe d'espérance en ta mère, la Vierge Marie, pardonne-nous nos impatiences et prends pitié de nous


Première lecture :   Apocalypse de St Jean  ( 11, 19a ;  12, 1-6a, 10ab)

 

L’Eglise des martyrs a reçu ce texte de l’Apocalypse comme la proclamation de la victoire décisive du Christ et de l’amour sur la mort et toutes les forces du mal.

Que cette parole anime notre espérance.

 

 

En fin de lecture : « Parole du Seigneur »


« Une Femme, ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds »

 

Le sanctuaire de Dieu, qui est dans le ciel, s’ouvrit, et l’arche de son Alliance apparut dans le Sanctuaire.

Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle est enceinte, elle crie, dans les douleurs et la torture d’un enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel : un grand Dragon, rouge feu, avec sept têtes et dix cornes, et, sur chacune des sept têtes, un diadème. Sa queue, entraînant le tiers des étoiles du ciel, les précipita sur la terre. Le Dragon vint se poster devant la Femme qui allait enfanter, afin de dévorer l’enfant dès sa naissance. Or, elle mit au monde un fils, un enfant mâle, celui qui sera le berger de toutes les nations, les conduisant avec un sceptre de fer. L’enfant fut enlevé jusqu’auprès de Dieu et de son Trône, et la Femme s’enfuit au désert, où Dieu lui a préparé une place. Alors j’entendis dans le ciel une voix forte, qui proclamait : « Maintenant voici le salut, la puissance et le règne de notre Dieu, voici le pouvoir de son Christ ! »


La paroisse du Moulin à Vent fête ses 90 ans:

 

Beaucoup de paroissiens savent que notre paroisse est dédiée à Notre Dame de l’Assomption. Mais en connaissez-vous l’histoire?

 

Avez-vous déjà prêté attention à la pierre commémorative située à l’entrée de l’église? Elle y a été placée au début de la construction de notre église, en 1967.

 

Mais notre paroisse remonte à bien plus loin que cela.

 

Il était une fois ….(c’était en 1872), soit il y aura bientôt 150 ans, une chapelle était érigée chaussée de Louvain pour desservir les habitants de notre quartier. 

 

Nous faisions alors partie de la paroisse de Ste Marguerite.

 

Plus tard, vu la croissance de la population, les édiles communaux de l’époque et le chapelain ont souhaité que cette chapelle devienne une église avec son curé et donc une paroisse séparée de Ste Marguerite, avec le vocable Notre Dame de l’Assomption.

 

 

Ceci a été promulgué le 17 février 1930 par Mgr Heylen, soit il y a 90 ans.

Mais cela ne s’arrête pas là :

 

Pendant la dernière guerre, de nombreux civils et soldats bougeois ont été déportés et prisonniers en Allemagne.

 

C’est pourquoi l’abbé Guisset curé de l’époque proposa le 15 août 1943 de consacrer la paroisse à Notre Dame afin qu’elle protège les prisonniers et déportés de Bouge.

 

La petite église étant devenue trop exiguë a été remplacée en 1968 par l’église du Moulin à Vent actuelle bâtie selon les directives de Vatican II et tout naturellement consacrée à Notre-Dame de l'Assomption.

 


Après la communion

 

Tournons nous maintenant vers la statue de Notre Dame de l’Assomption qui vient de fêter ses 50 ans de présence dans notre église et dont la facture reste toujours aussi moderne.

 

 

Laissons notre regard se poser sur elle.

 


Prière à Marie :

Conclusion :

Il ne nous reste plus à présent qu’à prendre Marie chez nous, à moins que ce ne soit elle qui nous prenne chez elle.

 

Il ne nous reste plus qu’à nous laisser introduire par elle au cœur du mystère du Royaume de Dieu sur terre.

Ce Royaume dépend de chacun de chacun de nous , voilà ce que nous apprend Marie par son Assomption.

 

Les circonstances sanitaires ne nous permettront malheureusement pas de prendre le verre de l’amitié qui conclut traditionnellement notre fête paroissiale.

 

 


 

Nous souhaitons que la fête soit dans votre cœur et que Marie vous accompagne dans votre foyer et votre vie.

 

 

Belle fête à tous