50ème anniversaire de notre église de Moulin-à-Vent

Année jubilaire d'Avril 2017 à Mars 2018 : "good team, good timing"



Tableau de Gertrude Neyens, offert ce 18 mars  lors de l'Eucharistie de clôture de l'année jubilaire des 50 ans de notre église de Bouge Moulin-à-Vent ! Ci-dessous l'hommage rendu à cette Grande Artiste par Bernard Defosse.



Accueil – action de grâce – le 18 mars 2018 - les 50 ans de l’Eglise N.D.de l’Assomption

Aujourd’hui est un jour de fête.

 

Lu par Jacques Rommelaere

 

Tous les ingrédients me semblent réunis : le jubilaire, les familles et amis, les fleurs, les cadeaux dissimulés, les chanteurs très british, un disc-jockey, une présidence nombreuse, honorable et bienveillante.

 

1968, 50 ans, Monseigneur Charrue consacrait ce nouveau lieu de résidence du Seigneur : L’église N.D.de l’Assomption.

 

Ce jour nous disons notre joie, notre gratitude d’avoir pu participer en tout ou en partie à ce chemin de 50 ans.

 

Noces d’or, chemin de vie qui dure encore, fait pour durer longtemps, au-delà de notre temps .

 

Nous sommes les randonneurs de ce chemin d’Eglise.

Un GR, pentu, sinueux, rocailleux.

Une via ferrata qui donne le vertige.

 

Poursuivre la route ou la reprendre si nous l’avons abandonnée,

découragé ou distrait par d’autres attraits,

nous obligent, ce jour de fête, à prendre de nouvelles résolutions.

 

Le bon randonneur s’équipe : casquette, T-shirt ou polar, bottines ou

sandales, décathlon ou Adventure.

Ah.. j’oubliais, deux solides bâtons.

 

Le bon randonneur s’entraine : il se muscle, apprend à respirer, à gagner du

souffle.

Il lui faut trouver une bonne salle de fitness. La nôtre est toute trouvée : elle est ici.

Elle est vaste, belle, climatisée, l’ambiance est bonne, joyeuse ; nous sommes encouragés car nous ne sommes pas seuls à manquer de biceps, triceps et quadriceps.

Notre revalidation collective se fait en cadence et en musique.

 

Le bon randonneur s’informe : il lui faut un coach. Sans lui, c’est foutu.

Et quelle veine, nous l’avons sous la main. Il s’appelle Emmanuel .

 

Son rôle : muscler notre mental , c’est notre 3ème bâton de randonneur.

Sans ce mental, David

Goffin vous le dira, nous abandonnons à la première crampe,

ou nous quittons le terrain pour nous retrouver dans le lac à la première occasion.

  

Chemin de vie, randonneur,

ceci me fait penser à un texte lu il y a bien des années.

C’était une femme et elle

écrivait : nos vie s’appuient sur trois piliers, nos trois bâtons.

1- être capable d’enthousiasme : Comme l’abbé Hubert en 1968.

2- savoir donner du sens à nos actions : amour des autres,

lumière qui donne vie comme nous le rappelait dimanche passé Charles Bernard.

3- être capable d’un nouveau départ, savoir recommencer.

Aujourd’hui je ne pense pas que le Seigneur souhaite en cadeau, une xième résidence

par contre, je sais qu’il souhaite partir en randonnée avec nous. Que nous soyons son mobil temple pour

aller donner espoir là où est le désespoir, la confiance où est le doute,

La joie, la fête là où estla tristesse.

 

1968 : I have a dream, disait Martin Luther King, un rêve, une utopie ? non, une réalité en marche.

 

2018 : we have a dream, un rêve, une utopie ? non, nous allons marcher dans les pas de

notre coach, un Randonneur de Dieu le Père.

 

Forts de ces résolutions,

de ce nouveau départ, je vous souhaite à tous une magnifique fête.

 

Bouge/ JR / le 12/03/2018


"La Résurrection... "  de Gertrude Neyens

Tableau offert pour les 50 ans de notre église de Bouge Moulin-à-Vent

 

Même si l'on ne croit guère au Hasard, il y a cependant des circonstances fortuites et heureuses, qui mènent à des rencontres…

On dirait que quelques artistes se sont donnés rendez-vous, ici et maintenant, non seulement pour présenter leurs œuvres, mais surtout - et sans le savoir - pour décorer notre église jubilaire.

 

Pourtant, - indépendamment de ce parcours d'artistes organisé par la Ville de Namur - c'est une et une seule artiste , entre toutes, que je voudrais mettre à l'honneur aujourd'hui. C'est une artiste bien de chez nous, elle habite en effet chaussée de Louvain, et malgré son handicap ne manque jamais les activités de la Paroisse.

 

Gertrude Neyens - puisque c'est d'elle qu'il s'agit - a tenu à exprimer sa Foi, et son dynamisme, en offrant à Notre Eglise et à la Paroisse, un tableau, célébrant à sa manière les 50 ans de l'église.

 

Le thème choisi a été : la Résurrection.

 

Depuis des années, là-bas , au fond du mur Ouest….la tapisserie de la Nativité attendait un vis-à-vis , un répondant , pour lui faire face …. Là-bas sur le mur Est…

 

Aujourd'hui , et grâce à Gertrude, c'est chose faite…..D'une Nativité Temporelle  de la Crèche,  on va passer à la Nativité Eternelle de la Croix de la Résurrection. Les 2 Nativités vont ceinturer tout l'espace de l'église et redonneront un éclat nouveau à l'Autel et à la Statue de Notre-Dame.


N'attendons pas plus longtemps pour dévoiler le tableau, œuvre éminemment colorée de notre artiste, Gertrude Neyens….à qui je demande de bien vouloir se lever….

 

Je vais à présent me faire son interprète , pour vous donner quelques clés de lecture du tableau.

 

Gertrude est une grande coloriste, humaniste et symboliste.. A y regarder de près, cela ne m'étonnerait pas qu'il y ait au moins 50 couleurs se répondant dans le tableau.

 

Le tableau se lit comme un livre, de gauche à droite…


A gauche, un pan tout Noir , Noir charbonneux, domaine des  Ténèbres, où l'absence de relief, répond à l'opacité du désespoir….
A la charnière du Livre, le Christ en Croix, un Christ Rouge , Rouge Sang, rouge du Sang versé pour la Rédemption de l'Humanité, pour Notre Rédemption…
Un peu plus à droite, en retrait, une effigie, Verte… est-ce le Christ qu'on emmène  au tombeau ? est-ce une espérance qui pointe son nez ?? est-ce le regard de Dieu vers son Fils ? est-ce notre propre regard  qui entrevoit le Don Total du Christ …?  Symbolisme de la Proximité….symbolisme de l'attention à l'Autre…
Et puis, le "3ème"  personnage   3ème  entre guillements car cela peut-être la même Personne;  c'est le Corps glorieux qui se détache de la Croix, c'est la lumière aveuglante de la Résurrection qui va se déployer, …c'est le Ciel Nouveau, la Terre Nouvelle se déployant à l'infini, colorant tout l'espace et l'irradiant de l'intérieur….
Un nouvel Arc-en-Ciel s'est levé sur le Monde… l'opacité noire n'est plus,  les couleurs éclatent , se mettent à vibrer, se chevauchent en volutes transcendantes, et se fondent en nuée blanche et Souffle de l'Esprit….
Merci Gertrude, pour cette lecture et ce  voyage….