Prière

Rubrique proposée par Alain Schoonvaere, Diacre.


 La prière quotidienne peut changer notre vie 

La chroniqueuse du For Her américain en témoigne.

 

Texte issu des Exercices Spirituels de saint Ignace,
l’examen quotidien est une pratique spirituelle ancestrale
qui peut changer notre vie.
 

 

Entre les transports, les réunions de bureau, les machines à laver, la préparation des repas, les projets en freelance, les mails, les courses, et s’occuper d’un petit garçon surexcité, mes journées passent à une vitesse folle.

 

Certains jours, je n’ai même pas une minute pour réfléchir et prier…  Lire la suite...  


 11 astuces pour cultiver une vie de prière dans la journée

Rester en communion avec Dieu du matin au soir n'est pas si difficile.. 

 

 Le matin

 

   Se lever tôt

 

Se lever tôt porte des fruits aussi bien sur le plan physique que spirituel. Cela permet en effet de prier en silence dès le matin, et ainsi

commencer la journée dans de bonnes dispositions. Réglez votre réveil le soir et levez-vous tout de suite lorsqu’il sonne sans succomber à la tentation naturelle de vouloir gagner une minute de plus pour dormir. Réalisez la première prière de la journée : l’offrande spirituelle d’interrompre son rêve.

 

Offrir sa journée à Dieu

 

En vous levant, agenouillez-vous, faites le signe de croix et offrez votre journée à Dieu. Cela ne prendra que quelques secondes et fera toute la différence tout au long de la journée. Priez de manière spontanée ou en suivant un modèle de prière traditionnelle de l’Église.

 

Prier mentalement

 

De nombreuses personnes préfèrent être lavées et habillées avant de prier pour une meilleur concentration et efficacité. Priez chez vous ou en vous arrêtant si vous le pouvez dans une église qui se trouve sur le chemin de votre travail. Peu importe la durée de la prière. Adressez-vous à Dieu seul et en silence. Confiez-lui vos besoins, vos rêves, mais aussi rendez grâce, reconnaissez sa bonté à travers les choses simples du quotidien, intercédez pour ceux qui en ont besoin, demandez pardon pour votre égoïsme, vos erreurs, vos pêchés… Louez-le, adorez-le, contemplez sa splendeur, ses mystères, sa miséricorde. Vous pouvez aussi méditez un passage des écritures ou des textes spirituels d’un saint quelconque. Grâce à Dieu, les choix sont nombreux. Lire la suite...

 

Comment prier chaque jour ?

La prière constante suppose une méthode et c’est un combat. 

 

L’appel à la sainteté est universel comme l’a rappelé le concile Vatican II. La prière est donc pour tous les baptisés, car ils sont tous appelés à une rencontre personnelle avec Jésus. Beaucoup découvrent la prière à un moment de leur vie, mais le défi est de durer. La prière s’apprend et sa mise en pratique suppose une méthode. Il faut se décider à donner un temps à Dieu et construire ce temps de prière. Selon saint Jean-Paul II, la prière repose sur quatre piliers : silence, écoute, adoration et intercession. C’est à partir de cela que l’on peut proposer une méthode simple, en quatre temps.

 

Un premier temps de silence, en coupant avec tous les bruits : il suppose de choisir un lieu de silence et une position pour l’accueillir. On peut alors ouvrir la prière par un signe de croix. 

 

Un deuxième temps d’écoute, va nous permettre de découvrir comment Dieu nous parle par sa Parole. Il faut noter cette Parole de Dieu et la relire pour constater son accomplissement et ses fruits au cours du temps dans notre vie.

 

Un troisième temps de louange et d’adoration, va permettre un échange de « je » et de « tu » avec le Seigneur, pour faire grandir notre relation. 

 

Un quatrième temps d’intercession, enfin, avec Marie, va ouvrir notre prière aux dimensions du monde et à mon prochain. Dans la foi, aucune prière n’est perdue. 

 

La méthode proposée peut se développer dans le temps, avec une croissance et un enrichissement progressif de la prière, mais la constance est essentielle pour que notre vie change vraiment pour notre plus grande joie. Car c’est bien l’enjeu et la promesse de cet engagement : la prière régulière va changer le cours de notre existence. Est-ce que nous voulons donner un sens à notre vie ? Or le seul qui donne un sens à notre vie, c’est Dieu : quand on le prie, quand on l’écoute, alors on reçoit tout de lui.

 

La spiritualité du laïc n’est pas celle d’un religieux en miniature. La spiritualité propre du laïc s’exerce au cœur du monde, dans la relation avec les gens, mais les laïcs sont aussi appelés à une relation intime avec Jésus. Le pape François nous y invite, lui qui affirme que « sans des moments prolongés d’adoration, de rencontres priantes avec la Parole, de dialogue sincère avec le Seigneur, les tâches se vident facilement de sens ».

 

Laurent Landete
ALETEIA 10/04/2016